Le parquet général de la Cour d’Alger a ordonné l’ouverture d’une enquête préliminaire sur le glissement de terrain qui s’est produit sous la falaise adjacente à la station de bus de Bir Mourad Rais, sur laquelle est construite une promotion immobilière. Les images de cette bâtisse surplombant une falaise qui commence à s’effriter a avaient provoqué un tollé sur les réseaux sociaux.   

« Suite aux informations qui nous sont parvenues des services de police judiciaire relevant de la compétence du parquet de la République près le tribunal de Bir Mourad Rais, et aux informations relayées par certains médias et sur les réseaux sociaux concernant le glissement de terrain sous la falaise adjacente à la station de bus de Bir Mourad Rais, sur laquelle est bâtie une promotion immobilière (Hydra), le parquet général porte à la connaissance de l’opinion publique, conformément aux dispositions de l’article 11 du Code de procédure pénal, que le parquet de la République compétent a ordonné l’ouverture d’une instruction préliminaire sur les faits », indique un communiqué émanant de la Cour d’Alger.

Et d’ajouter que « l’opinion publique sera tenue informée des résultats de l’enquête à temps ».

Les images de cet immeuble de dix étages dangereusement perché sur une falaise qui semble avoir entamé un inexorable effondrement n’ont cessé de susciter des réactions tout au long de la semaine. Dans leur écrasante majorité, les Algériens se sont interrogés sur la manière avec laquelle ce projet a été validé.