Hydrocarbures: Sonatrach signe un contrat avec un complexe chinois d’une valeur de 76 milliards de dinars

0
Sonatrach China
Advertisement

Algérie China: Sonatrach a annoncé la signature d’un contrat pour la production d’un composé pour la production de méthyl tert-butyl éther « MTBE » avec le complexe chinois CNTIC/LPEC.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du ministre de l’Energie et des Mines, du représentant de l’ambassadeur de la République populaire de Chine, du président-directeur général de Sonatrach et du directeur général de la Banque nationale d’Algérie.

La société a révélé que la valeur du contrat s’élève à 76 milliards de dinars et que le délai de réalisation est de 36 mois, à condition que le projet soit financé par la Banque nationale algérienne à hauteur de 70%.

Le projet s’inscrit dans le cadre du programme de développement de l’industrie pétrochimique approuvé par la société dans son plan d’investissement à moyen terme.

Sonatrach précise que la capacité de production de ce complexe atteindra 200 000 tonnes par an, et qu’il sera complété à côté du complexe de méthanol (CP1Z) à Arzew.

La compagnie pétrolière a expliqué que la réalisation de ce projet permettra la production de MTBE utilisé comme additif pour la fabrication d’essence sans plomb au niveau de la raffinerie.

Le projet permet également de se passer de l’importation du matériau, dont le coût actuel est d’environ 1 100 dollars US/tonne, puisque son coût d’importation s’élevait à 170 millions de dollars US en 2021, et d’exporter le surplus de ce produit via les installations portuaires de la raffinerie d’Arzew ( RA1Z).

Le projet permet la valorisation du méthanol produit avec le composé CP1Z en l’utilisant comme matière première pour la production de MTBE, et le développement des actifs pétrochimiques de l’entreprise ainsi que des compétences locales dans ce domaine, en plus de créer des emplois estimés à environ 3 500 postes en phase de réalisation et 200 postes en phase d’exploitation, et la contribution des sous-traitants nationaux à la réalisation du projet.

Ce contrat devrait entrer en vigueur courant juin 2022 et les nouvelles installations entreront en production en mai 2025.

Article précédentL’émergence d’un nouveau virus mortel et rare qui se propage rapidement en Europe
Article suivantDans la vidéo.. Belaili révèle ce qui lui est arrivé après le match Algérie-Cameroun