Il a dit que c’est halal et qu’il en a hérité la plus grande partie de sa famille.. Divulgation des biens de Said Bouteflika

0
Said Bouteflika
Advertisement

Algérie: Des sources médiatiques ont révélé le déroulement de l’audience du procès du frère et conseiller de l’ancien président Saïd Bouteflika, au cours de laquelle des détails passionnants ont été révélés.

L’information la plus importante qui a été révélée au cours de la session était peut-être la valeur de l’argent et des biens appartenant à Bouteflika.

L’accusé a nié les accusations portées contre lui concernant l’enrichissement illégal, et a déclaré que sa conscience était claire et qu’il ne possédait pas de biens. Le but de cette accusation contre lui est de contester son l’honneur et l’intégrité, a-t-il dit.

Bouteflika a confirmé être propriétaire d’un appartement « F5 » de 249 mètres carrés dans le quartier de Ben Aknoun, « acheté dans le cadre de la promotion immobilière ».

Concernant sa possession d’un droit immobilier commun représenté dans un appartement de la commune centrale d’Alger, le frère d’Abdelaziz Bouteflika a expliqué l’avoir obtenu en héritage de son frère décédé, Mustafa.

Bouteflika a répondu à la question posée par le juge concernant les entrepôts et la dotation qu’il possède, en disant qu’il en a hérité de sa mère et qu’il s’agit d’un « moyen de subsistance halal ». situé à Bachir Ibrahimi et les droits immobiliers dans la wilaya de Tlemcen.

Il a également confirmé avoir hérité de la propriété située à Jnan Al-Malik à Hydra.

Concernant l’argent détenu par Saïd Bouteflika, qui est estimé à 10 millions de dinars et 36 000 euros, ce dernier a déclaré l’avoir gagné grâce à son travail de professeur d’université à Bab El Zouar pendant 11 ans et de conseiller à la Présidence de la République.

Alors que le frère de l’ancien président n’a pas répondu à la question sur le fait qu’il possédait 30 voitures particulières, il a seulement dit : « J’aurais préféré conduire seul sans chauffeur, et vous pouvez me tenir responsable si vous trouvez que j’ai un autre revenu à l’extérieur » du cadre de mon travail.

Saïd Bouteflika recevait une somme de 30 millions de centimes, par mois, en échange de son travail de conseiller à la présidence de la République, selon ses dires.

Said Bouteflika a souligné que tous ses biens sont « halal ».

Article précédentFootball: L’entraîneur de l’équipe nationale algérienne voyage dans des Taxi
Article suivantSources médiatiques : l’Algérie est un client potentiel pour l’avion furtif russe