Belkecir

L’ancien patron de la Gendarmerie nationale, le général Ghali Belkecir, a été dégradé au rang de soldat « djoundi ». Une sanction qui tombe après précédente condamnation à une peine de 20 ans de prison par contumace.

Réuni sur demande du président de la République, le conseil de discipline militaire a statué sur le sort de l’ancien patron de la gendarmerie nationale en vertu de l’article 69 de l’ordonnance 06-02, portant statut général des personnels militaires, a rapporté El watan samedi. L’ancien patron de la gendarmerie a été défait de son grade de général et dégradé à celui de « djoundi ».

Ghali Belkecir était poursuivi pour « détention d’informations et de documents confidentiels dans le but de les mettre à la disposition d’un agent d’un pays étranger ».