Importation de voitures: Des véhicules libyens en Algérie embarrassent les autorités en charge du dossier

0
importation de voitures
Advertisement

Algerie Libye: Des images de touristes libyens ayant choisi l’Algérie comme destination touristique se sont propagées sur les sites de réseaux sociaux.

Le site « Africannews » rapporte que cet été, la frontière algérienne connaît une forte affluence de touristes libyens, par rapport aux touristes tunisiens arrivant par le poste frontière d’Umm Taboul.

La même source a révélé que le nombre de touristes libyens est en train de doubler et un flux continu est connu, notamment vers les Etats de l’Est algérien comme El Tarf et Annaba.

Les Algériens ont exprimé leur joie de recevoir les frères libyens, exprimant leur espoir que davantage de Libyens afflueraient en Algérie.

Les voitures de luxe à numérotation libyenne impressionnent les Algériens

Malgré la beauté de l’Algérie, et la diversité de son relief naturel, elle n’attire pas le nombre de touristes qui lui conviennent et sa beauté.

La propagation des voitures à numéro libyen sur les routes algériennes n’est pas passée inaperçue, d’autant plus qu’il s’agit de voitures de luxe .

Les pionniers des sites de réseaux sociaux n’ont pas manqué cette occasion de comparer les voitures libyennes garées dans les rues algériennes, et le marché automobile algérien, devenu presque vide il y a trois ans.

Les voitures « Audi », « Mercedes », « Jeep » et « Piam », qui sont des marques presque rares en Algérie et qui se vendent anciennes à des prix exorbitant , sont conduites par les frères libyens sur les routes algériennes.

Les pionniers des sites de réseaux sociaux ont exprimé leur fascination pour la qualité des voitures de luxe appartenant aux frères en Libye, alors même qu’ils sont en guerre depuis des années et que l’instabilité règne dans leur pays.

La crise automobile en Algérie

Ces publications ont mis en lumière le dossier des importations de voitures, qui est toujours bloqué, laissant l’Algérie rester un pays sans voitures pendant plus de 3 ans.

Cette crise a provoqué une augmentation exorbitante des prix des voitures d’occasion, faute de voitures neuves.

les voitures de type « Maruti » et « QQ » se vendent désormais deux fois leur prix.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait ordonné en décembre dernier d’accélérer le règlement du dossier d’importation de voitures.

Malgré les déclarations du ministre de l’Industrie selon lesquelles le dossier est proche d’une percée, il n’a pas encore vu le jour , malgré les instructions du président de la République.

Article précédentL’Algérie est dans son agenda… Emmanuel Macron se lance dans une tournée africaine et flirte avec les peuples du continent
Article suivantRapport: L’Algérie envoie plusieurs avertissements à Madrid en une semaine