Le tribunal de Bir Mourad Raïs a prononcé une peine de deux ans de prison ferme, assortie d’une amende, à l’encontre de l’homme d’affaires Kamel Chikhi, plus connu sous le nom du Boucher. Le principal accusé, ainsi qu’ancien maire de Kouba étaient poursuivi dans une affaire de foncier.

Le juge a prononcé, ce mardi, une peine de deux ans de prison ferme, assortie d’une amende de 100 000 DA. L’ancien président de l’APC de Kouba a écopé d’une peine similaire pour l’octroi d’autorisation de démolition en violation de la loi,

Kamel Chikhi et l’ancien maire de la commune de Kouba étaient poursuivis pour la démolition d’une bâtisse ayant entrainé l’effondrement d’une construction adjacente.

Article précédentTroisième anniversaire du Hirak / des arrestations dans plusieurs villes du pays
Article suivant« Suisse Secrets » / les avoirs d’anciens dirigeants algériens en République helvétique