Justice: le renvoi de Naïma Salhi au tribunal correctionnel

0
Naima Salehi
Advertisement

Algerie: Des sources bien informées ont révélé que l’affaire de l’ancienne députée , Naïma Salhi, a été déférée au tribunal correctionnel .

Les mêmes sources ont indiqué que le juge d’instruction du tribunal de Cheraga a renvoyé mardi le dossier de Naïma Salhi au tribunal correctionnel.

Salhi est poursuivi pour atteinte à l’unité nationale et diffamation.

Le journal Al- Watan avait révélé en février dernier que l’ancien député et chef du parti Justice et Al-Bayan avait été placé sous contrôle judiciaire.

L’ancienne députée, connue pour ses déclarations controversées à l’époque, a comparu devant le doyen des juges d’instruction du tribunal de Sharqa, en raison de la plainte déposée contre elle par des avocats du Syndicat de Tizi Ouzou, sur fond de propos « racistes » envers la région de Kabylie.

En décembre 2021, les autorités judiciaires ont convoqué l’ancienne parlementaire Naima Salehi à comparaître devant la justice, dans une affaire liée à l’accusation d’« atteinte à l’unité nationale ».

Salehi a déclaré avoir reçu une convocation officielle du juge d’instruction pour atteinte à l’unité nationale et diffamation.

Lors de sa comparution devant le tribunal, Naima Salehi a nié les accusations portées contre elle, affirmant que ses déclarations « visaient principalement des éléments du mouvement Mak, que les autorités considèrent comme une organisation terroriste ».

Elle a indiqué qu’elle n’a aucun problème avec la région de Kabylie, et que des membres de sa famille sont mariés de cette région, ajoute le journal francophone.

Le 29 novembre 2021, le juge d’instruction du tribunal de Cheraga a entendu le militant Murad Amiri après avoir déposé sa plainte contre Salehi, « à la suite d’attaques racistes dirigées par le chef du parti Justice et Bayan contre le militant ».

Le militant Mourad Amiri a déclaré dans un article de blog sur son compte Facebook : « J’ai été entendu aujourd’hui devant le juge d’instruction du tribunal de Cheraga en tant que victime dans mon affaire contre Naima Salhi, avec confirmation du suivi.

Article précédentAir Algérie annonce le lancement de la vente de billets pour des vols supplémentaires vers Istanbul.
Article suivantLes Résultats de la tournée des Affaires étrangère algérienne dans deux pays d’Asie