L’ex-ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, a été placé sous mandat de dépôt par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger. L’ancien responsable est poursuivi dans le cadre d’affaires liées à la corruption.

Le juge d’instruction du Pôle pénal financier et économique près le tribunal de Sidi M’hamed a ordonné la mise en détention provisoire de l’ancien ministre des Ressources en eau Placement de l’ancien ministre des Ressources en eau, Arzeki Berraki, a-t-on rapporté.

L’ancien ministre a été placé en détention provisoire pour son implication dans des affaires liées à la corruption, lorsqu’il était directeur général de l’Agence nationale des Barrages et des Transferts.

Article précédentLégislative 2017/ Vers la création d’un « front du boycott »
Article suivantTraite des êtres humains/ Le département d’Etat américain pointe du doigt le désengagement de l’Algérie