Le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger a ordonné le placement sous mandat de dépôt de Mohamed Benabdellah, un sergent-chef ayant déserté les rangs de la gendarmerie nationale pour se réfugier en Espagne.  

Après comparution ce lundi, le juge d’instruction a donc décidé de placer l’ancien gendarme en détention provisoire à la prison d’El Harrach. Ce dernier est accusé d’ « appartenance à un groupe terroriste », « financement d’un groupe terroriste auteur d’actes visant la sécurité de l’État et l’unité nationale », et «  blanchiment d’argent dans le cadre d’un groupe criminel ».

Rappelons qu’un mandat d’arrêt international avait été émis contre Mohamed Benabdellah le 21 mars dernier, par le tribunal de Bir Mourad Rais.

Article précédentTribunal de Sidi M’hamed / les chefs d’accusation retenus contre les suspects dans l’assassinat de Djamel Bensmaïl
Article suivantCovid-19 / organisation d’une journée nationale de vaccination