blank
Algerian Justice Minister Tayeb Louh looks on during a meeting with his French counterpart Christiane Taubira in Algiers during the first day of the latter's visit on December 20, 2015. Taubira is due to sign a cooperation agreement during her visit. (Photo by FAROUK BATICHE / AFP)

Poursuivi pour « abus de fonction » et « entrave au bon fonctionnement de la justice », l’ancien ministre de la Justice Tayeb Louh a été condamné à trois ans de prison par le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger.

Ainsi, l’ancien ministre a écopé d’une peine de trois ans de prison, assortie d’une amende de 200 000 DA, dans cette affaire dans laquelle étaient impliqués l’un des membres de la fratrie Kouninef, en l’occurrence Taraq, mais également l’ancien inspecteur général du ministère de la Justice Taieb Hachemi.

Pour sa part, Taraq Kouninef a écopé d’une peine de quatre années de prison ferme, assortie d’une’ amende d’un million de DA, alors que l’ancien inspecteur général du ministère de la Justice a été condamné à une peine de deux ans de prison, assortie d’une amende de 200 000 DA.

Notons également que tous les biens saisis par le juge d’instruction dans le cadre de cette affaire ont été confisqués par la justice.

Article précédentLuigi Di Maio : « Ma visite en Algérie et au Qatar témoigne de la volonté de l’Italie de se libérer de sa dépendance du gaz russe »
Article suivantSuite aux déclarations du secrétaire d’État américain / le baril de pétrole au-dessus 130 dollars