Alors que l’huile de table connait des tensions dans plusieurs régions du pays ces derniers temps, le ministre du Commerce, Kamel Rezig a commis une déclaration des plus étranges ce samedi, en marge de l’ouverture du Salon d’échanges commerciaux et d’investissements algéro-turc, en annonçant que l’Algérie sera le premier pays africain à exporter la matière première pour la fabrication d’huile de table.  

Le ministre du Commerce a également annoncé que l’année 2022 sera celle de la production industrielle et du démarrage économique, a rapporté El khabar, ajoutant que le ministre a dit que « l’Algérie deviendra le premier pays d’Afrique à exporter la matière première servant à la fabrication d’huile de table », a-t-il ajouté.

Interrogé à propos de la décision de son ministère d’interdire la vente d’huile de table aux mineurs, provoquant stupeur et moqueries sur les réseaux sociaux, M. Rezig a répondu en indiquant que les services de son département ont relevé de nombreux cas ou des personnes indélicates exploitaient des enfants pour acheter de l’huile à des fins spéculatives.