Kenza Sadat

La jeune Kenza Sadat, retrouvée morte dans la forêt de Yakouren, après une disparition qui a duré plusieurs jours a été tuée et découpée en morceaux par son propre père.

Les détails macabres de cet horrible crime ont été dévoilés par le procureur du tribunal d’Azzazga ce jeudi. Ce dernier a expliqué que l’adolescente de 17 ans a été tuée, découpée, puis jetée dans une décharge près de la forêt.

Le procureur a révélé que le père e la victime s’était même déplacé en compagnie des gendarmes et des médecins légistes et les éléments de la police scientifique sur les lieux où Kenza avait été abandonnée.

La police scientifique a, ensuite, décidé mener une enquête à intérieur du domicile familial, ou elle a découvert que c’est à l’intérieure de la maison que le crime a eu lieu. Les preuves collectées ont permis d’incriminer le père.

Interrogé par les services de l’ordre, le père a avoué avoir tué sa fille et l’avoir décapité et coupé en morceaux dans la salle de bain. Il a également avoué s’être débarrassé du corps de la victime.