dgsn

Algerie: La brigade de police judiciaire de la circonscription administrative de Hussein Dey à Alger a réussi à libérer l’épouse d’un ressortissant étranger qui avait été enlevée et agressée par son ex-femme.

Un communiqué de la Direction Générale de la Sûreté Nationale a indiqué que les intérêts sécuritaires de l’Etat d’Alger, représentés par la Brigade de la Police Judiciaire dans la sûreté de la circonscription administrative, Hussein Dey, traitaient du crime d’enlèvement par menace, leurre et détention, agressions sexuelles par violences, coups et blessures volontaires, faux et usage de faux dans des actes administratifs, introduction par escroquerie dans un système de traitement automatisé de données et inscription de fausses informations dans des actes d’état civil, détention de stupéfiants et de substances psychotropes.

La même source a ajouté que l’affaire a été ouverte après qu’un ressortissant étranger a déposé une plainte selon laquelle sa femme, une Algérienne, avait été enlevée par son ex-mari, en coordination avec le parquet régional compétent, et après l’exécution d’un mandat de perquisition, le suspect a été arrêté à sa résidence et l’épouse de l’étranger a été retrouvée à l’intérieur de la résidence.

La police a confirmé la restitution d’un livret de famille étranger, d’un document déchiré, de deux photographies, d’un morceau de marijuana, d’un comprimé et d’un demi-comprimé d’une substance psychotrope.

Après avoir accompli les procédures judiciaires, le suspect a été présenté devant le parquet régional compétent.

Article précédentL’Algérie décide d’acheter 15 avions pour ouvrir de nouvelles destinations vers les pays d’Afrique et d’Asie
Article suivantAlgerie Russie: Lavrov se rendra aujourdhui en Algérie et rencontrera le président Tebboune