L’Algérie va-t-elle augmenter les prix des carburants ?.. L’Autorité de contrôle des hydrocarbures précise

0
prix des carburants
Advertisement

Algérie: Le directeur général de l’Agence de contrôle du carburant, Rachid Nadel, a évoqué la possibilité d’augmenter ou non les prix du carburant, compte tenu des conditions mondiales .

Rachid Nadel a expliqué que les pouvoirs publics n’ont pas l’intention d’augmenter les prix des carburants, et continueront à subventionner les prix pratiqués actuellement par les stations-service, afin d’en renchérir le coût.

À cet égard, le même responsable n’a pas exclu la possibilité que certaines stations appliquent de très petites augmentations ne dépassant pas quelques centimètres, en raison des faibles marges bénéficiaires.

Nadel a déclaré, dans des déclarations exclusives à la radio nationale, que l’Autorité de contrôle du carburant a approuvé 11 investisseurs privés dans le domaine du stockage et de la distribution de carburant, s’attendant à ce que le nombre passe bientôt à 14 distributeurs.

Il est à noter que le chef de l’Autorité de contrôle des hydrocarbures a confirmé plus tôt que l’Algérie deviendrait un exportateur d’essence, après en avoir importé, après la mise en service de la raffinerie de pétrole de Hassi Messaoud.

La raffinerie devrait atteindre une capacité de production de 5 millions de tonnes de carburant par an, et contribuera également à atteindre l’autosuffisance et à produire un excédent qui sera exporté vers les marchés étrangers.

Rachid Nadel a souligné, dans des déclarations faites au site « Al-Chaab », que le taux annuel de consommation d’essence est en baisse, soulignant que la production algérienne de cette substance répond aux besoins du marché national.

Article précédentJustice: Le parquet requiert 3 ans de prison pour le journaliste El kadi Ihsane
Article suivantLe ministre de la Justice révèle les résultats de l’autopsie médicale sur la mort du « prisonnier d’opinion » Hakim Debazi