[fbvideo link= »

//

Khatli Mouni vit dans une maison en toub depuis les années 40. Elle n’a jamais joui du gaz de ville et d’aucun bienfait de la civilisation moderne. Chaque soir, elle ne dort pas parce qu’elle a peur que le toit fragile s’effondre sur sa tête. Voici le message qu’elle adresse à nos décideurs

Posté par algerie-focus.COM sur dimanche 31 janvier 2016

 » width= »500″ height= »400″ onlyvideo= »1″]

//

Khatli Mouni vit dans une maison en toub depuis les années 40. Elle n’a jamais joui du gaz de ville et d’aucun bienfait de la civilisation moderne. Chaque soir, elle ne dort pas parce qu’elle a peur que le toit fragile s’effondre sur sa tête. Voici le message qu’elle adresse à nos décideurs

Posté par algerie-focus.COM sur dimanche 31 janvier 2016

Originally posted 2016-01-31 13:27:21.

Article précédentIndustrie cinématographique/ Enfin la prise de conscience?
Article suivantPr Riad Mahyaoui / « Le retour aux mesures de confinement n’est pas à exclure »