Le comité scientifique confirme l’enregistrement d’un nombre alarmant d’infection au corona dans 7 Wilayas

    0
    Corona

    Algerie santé: Un membre du Comité scientifique de surveillance et de suivi de l’épidémie, le Dr Elias Akhamouk, a révélé aujourd’hui, vendredi, que les cas d’infection au coronavirus sont bien plus importants que ce qui a été annoncé.

    Akhamouk a expliqué dans une déclaration à Radio Sétif que les États dans lesquels de grands nombres ont été enregistrés sont la capitale, Oran, Blida, Constantine, Sétif, Jijel et Béjaïa.

    Le porte-parole a ajouté que le nombre de patients dans les hôpitaux dépassait les 5.000, notant que d’autres intérêts avaient été progressivement attribués au « Covid » au sein des établissements hospitaliers.

    Un membre du comité Corona estime qu’il était prévu d’atteindre des chiffres élevés, s’attendant à une augmentation des infections dans les prochains jours en raison de la propagation rapide du mutant Omicron .

    Il a déclaré à cet égard : « Nous n’atteindrons pas le pic avant la fin de ce mois, donc les chiffres continueront d’augmenter, et nous enregistrerons des chiffres supérieurs à ceux que nous avons enregistrés lors de la troisième vague ».

    Le Dr Ahamok a appelé les personnes présentant des symptômes respiratoires à rester chez elles et à protéger les autres.

    Il a souligné que tous les symptômes respiratoires que nous voyons fortement ces jours-ci ne sont pas la grippe, mais dans un grand pourcentage sont des symptômes de Covid, même s’ils sont légers.

    Un membre du comité scientifique a considéré l’automédication sans aller chez le médecin comme une « matière très dangereuse » qui a un impact négatif sur la santé des personnes, soulignant que les tests sont nécessaires pour chaque personne dans le cadre d’un protocole sanitaire différent.

    L’invité de la radio a exclu à nouveau un retour à une quarantaine complète et totale, compte tenu du nombre variable de cas d’infection entre les États.

    Il a fait part de sa crainte du faible taux de vaccination, qui ne dépasse pas les 30%, s’attendant à la demande de vaccination avec le pic de la vague au cours des deux prochaines semaines.

    Article précédentPrévisions météo et températures pour vendredi
    Article suivantVidéo: Chaos complet après la fin du match d’Algérie – Côte d’Ivoire