Le gaz en flambée sur le marché mondial tandis que le pétrole récupère

    0
    Le gaz en flambée sur le marché mondial tandis que le pétrole récupère

    Les prix du gaz en forte hausse, perturbations d’approvisionnement et tensions au Moyen-Orient

    Sur le marché international, les prix du gaz connaissent actuellement une hausse significative, marquant une tendance à la hausse qui a débuté il y a plusieurs jours. Plusieurs facteurs contribuent à cette flambée, notamment l’agression israélienne en cours sur Gaza, les tensions au Moyen-Orient, et la perturbation partielle des approvisionnements israéliens. La tenue de la vingt-cinquième réunion ministérielle du Forum des pays exportateurs de gaz à Malabo, la capitale de la Guinée équatoriale, a également un impact sur le marché.

    Le gaz atteint des niveaux record en Europe

    Les prix du gaz sur le marché néerlandais, qui sert de référence pour l’Europe, ont atteint environ 48 450 euros par mégawatt-heure aux alentours de 14 heures le mardi. Cela représente une augmentation de 10,91 % (+4 795 euros) par rapport au prix d’ouverture de la matinée, qui était d’environ 43 955 euros par mégawatt-heure.

    Cette augmentation significative des prix du gaz se poursuit pour le deuxième jour consécutif, avec une hausse d’environ 15 % par rapport à la clôture de la semaine précédente, où les prix ont atteint 43 955 euros, contre 38 231 euros par mégawatt-heure.

    Perturbations des approvisionnements et impacts

    La hausse des prix du gaz est en partie attribuable à l’arrêt partiel des approvisionnements en provenance d’Israël, détenus par la société américaine Chevron. De plus, la perturbation d’un pipeline reliant la Finlande aux pays baltes a également contribué à cette tendance à la hausse, comme le rapportent les médias internationaux.

    Pétrole : récupération partielle

    En parallèle, les prix du pétrole connaissent une récupération partielle en début de semaine. Le prix du baril du mélange Brent de la mer du Nord, qui sert de référence pour le pétrole algérien Saharan Blend, a brièvement dépassé les 88 dollars par baril avant de se stabiliser aux alentours de 87,82 dollars par baril aux alentours de 15 heures, heure d’Alger.

    Facteurs contribuant à la hausse des prix du gaz

    Selon l’expert en gaz et pétrole, Baghdad Mendoush, l’augmentation des prix du gaz au cours des derniers jours, de l’ordre de 10 à 15 dollars par mégawatt-heure, est principalement due à des facteurs d’offre et de demande. La demande de gaz a récemment augmenté, tandis que l’offre est demeurée inchangée. L’Europe, qui dépendait majoritairement du gaz russe, a réorienté ses sources d’approvisionnement vers d’autres pays, notamment la Norvège, l’Azerbaïdjan, le Qatar et l’Algérie.

    Cependant, les capacités de production de l’Algérie sont définies et limitées, et ne peuvent pas augmenter davantage. Cela a entraîné une augmentation des prix. Les contrats à long terme avec des partenaires internationaux, tels que l’Italie, la France et l’Espagne, contiennent des clauses de renégociation des prix en cas d’augmentation des coûts de production ou des prix. Ces clauses ont été activées l’année dernière, contribuant à l’augmentation des prix du gaz.

    Coopération internationale dans le secteur de l’énergie

    Lors de la vingt-cinquième réunion ministérielle du Forum des pays exportateurs de gaz à Malabo, le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, a souligné la nécessité de renforcer la coopération avec les partenaires internationaux pour garantir la stabilité des marchés énergétiques mondiaux. Il a également mis en avant l’importance d’investir dans les technologies propres, d’améliorer l’efficacité de l’infrastructure énergétique, de réduire les émissions de gaz à effet de serre, et de renforcer la résilience des chaînes d’approvisionnement.

    La déclaration finale de la réunion ministérielle a insisté sur la nécessité de la coopération entre les pays membres pour garantir la sécurité de l’approvisionnement et de la demande, ainsi que l’accès à des marchés gaziers ouverts et transparents.

    La flambée des prix du gaz sur le marché international, conjuguée à la récupération partielle des prix du pétrole, souligne l’importance des facteurs géopolitiques et des fluctuations de l’offre et de la demande dans le secteur de l’énergie. La nécessité de coopération internationale pour garantir la stabilité des marchés énergétiques est mise en avant par les acteurs du secteur.

    Article précédentEnquête de l’ONU sur Gaza : Preuves de crimes de guerre et condamnation du blocus total d’Israël
    Article suivantRecep Tayyip Erdogan Dénonce l’Injustice à Gaza : Les États-Unis Critiqués pour l’Envoi d’un Porte-Avions en Israël