Le Maroc abandonné par l’Europe au profit de l’Algérie : les répercussions de la normalisation avec Israël sur les intérêts européens en Afrique du Nord

0
Roi du Maroc Mohammed VI

Les relations entre le Maroc et l’Union européenne (UE) sont de plus en plus tendues. Les élites politiques marocaines estiment que la raison en est un rapport de recherche favorable au Union européenne, qui recommande aux Européens de revoir leur politique avec Rabat.

Selon les renseignements allemands, l’Algérie est devenue un pays pivot incontournable de la politique étrangère européenne en Afrique du Nord. Les Européens abandonnent donc le Maroc pour protéger leurs intérêts en Algérie.

Depuis un quart de siècle, l’UE a favorisé le Maroc à travers des politiques commerciales et des accords en matière de sécurité. Mais cela a pris fin cette année, lorsque le Parlement européen a condamné le régime du Makhzen, le gouvernement marocain, pour ses atteintes à la liberté d’expression, aux droits de l’homme et à l’emprisonnement de journalistes.

Les problèmes du Maroc avec l’UE ne s’arrêtent pas là. Le régime est également impliqué dans des affaires de corruption, notamment l’achat de députés européens avec de l’argent. Les enquêtes sur cette affaire se poursuivent et pourraient révéler de dangereux secrets sur les pratiques illégales de Rabat pour influencer la décision européenne.

Le célèbre scandale d’espionnage Pegasus est également une affaire qui pourrait affecter les relations entre le Maroc et l’UE. Les renseignements marocains sont impliqués dans cette affaire qui a touché les téléphones de hauts responsables en Europe, tels que le président français Emmanuel Macron, le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez et le président du Conseil européen Charles Michel.

Les services de renseignement allemands ont divulgué des extraits d’un rapport préparé par Isabelle Ferienfeliz, chef du département Afrique du Nord et Moyen-Orient à l’Institut allemand de politique et de sécurité internationales à Berlin, sur le régime marocain du Makhzen.

Selon le rapport, l’Algérie accorde à l’Allemagne tous les privilèges et facilités. Le rapport souligne également que l’accord israélo-marocain pourrait fatiguer les Européens car Israël a une puissance industrielle et travaillera à la recherche de marchés miniers africains pour lesquels les Européens ont établi une stratégie depuis 2019.

En conclusion, les relations entre le Maroc et l’UE sont au plus mal. Les Européens abandonnent le Maroc pour protéger leurs intérêts en Algérie, pays qui est devenu un pivot incontournable de la politique étrangère européenne en Afrique du Nord.

Les enquêtes sur des affaires de corruption dans lesquelles le régime marocain est impliqué, ainsi que le scandale d’espionnage Pegasus, pourraient également affecter les relations entre les deux parties. Le Maroc doit donc faire face à de nombreux défis pour rétablir les relations avec l’UE.

Article précédentL’Algérie condamne l’agression israélienne à Naplouse et appelle à l’intervention du Conseil de sécurité de l’ONU
Article suivantLa chaîne française BFMTV licencie un journaliste marocain pour diffusion de faux reportages sur le Sahara Occidental