Le Ministère de l’Education rassure: pas de manipulation dans le recrutement des professeurs d’anglais au primaire

0
professeurs d'anglais
Advertisement

Algérie: Le ministère de l’Éducation nationale a commencé à enregistrer les diplômés universitaires souhaitant bénéficier d’un « emploi temporaire » en tant que professeurs contractuels dans une majeure en anglais dans la phase primaire, via le système d’information de l’étage numérique, afin de mettre fin au népotisme et à la manipulation des listes, à condition que le décret exécutif 7 relatif aux critères de sélection soit activé dans les concours sur la base du certificat d’emploi dans les rangs de la fonction publique, pour sélectionner les professeurs en fonction du nombre de postes financiers ouverts dans chaque direction de l’éducation.

Des sources ont ​​rapporté que si des « cellules spécialisées » qui ont été installées récemment, au niveau des directions de l’éducation des États, reçoivent les dossiers papier des candidats des diplômés universitaires titulaires d’un baccalauréat et qui souhaitent bénéficier d’un « emploi temporaire » en tant qu’enseignants contractuels d’anglais dans l’enseignement primaire avec contrats. Parallèlement, le ministère des Tutelles, à travers ses intérêts compétents, a commencé à enregistrer des « candidatures » via le système d’information de la plate-forme numérique, afin de classer les candidats et d’étudier leurs dossiers, ainsi que ainsi que de s’assurer que les informations les concernant et réservées par le parquet correspondent à leurs dossiers papier Primaire, dans le but d’instaurer l’équité, la justice et l’égalité entre tous en accordant à chacun son droit, puis de mettre fin au népotisme dans la sélection et l’élimination le phénomène de la manipulation des listes et de l’arrêt des rendez-vous via « al-Maarifa ».

Nos sources ont indiqué que les statistiques préliminaires annoncées par les directions de l’éducation pour les 58 états, indiquent que le nombre de candidatures déposées à leur niveau dépasse de loin le nombre de postes financiers ouverts, ce qui poussera les autorités compétentes à activer le décret exécutif n° 07 du 28 avril 2011, relative aux critères de sélection aux concours sur la base du certificat d’emploi dans les rangs de la fonction publique, pour sélectionner les professeurs d’anglais qui seront chargés d’enseigner les sections de troisième année du primaire à 20 écoles primaires, en application de la décision du Président de la République, Abdel Jamid Tebboune, qui a été annoncée récemment, de commencer à enseigner l’anglais pour les premières écoles Patrie, à partir de la rentrée scolaire pour la prochaine année scolaire 2022/2023.

Les mêmes sources ont confirmé que les directions de l’éducation des États sont entrées dans une course contre la montre pour mettre fin à tous les processus liés à la mise en œuvre à la lettre de la décision du président Tebboune et à sa réussite à tous les niveaux en relevant le défi, alors qu’elles effectuent un suivi quotidien complet. -jusqu’au processus de réception des candidatures afin que le droit de tout candidat ne soit pas perdu, en retour, il s’efforce d’assurer un encadrement pédagogique en nombre suffisant en affectant un professeur d’anglais à chaque département pédagogique, tout en fournissant des programmes et des manuels scolaires qui doit être prêt avant la rentrée scolaire, et qui n’est plus séparé de nous de moins de 20 jours.

A ce sujet, Mohamed Boukhata, ancien directeur des ressources humaines au ministère de l’Education nationale, confirme qu’il est urgent que le ministère de tutelle organise un concours national, soit sur la base d’un certificat, soit d’une épreuve écrite pour embaucher des enseignants en général et en anglais en particulier, pour assurer l’entrée d’enseignants stables, notamment dans le domaine de l’éducation.« Encadrement pédagogique », et notre enquêteur explique que la fixation d’une date pour le déroulement d’un concours pour un emploi extérieur est l’une des mesures légales. mécanismes pour faciliter le processus de recrutement, et il n’est donc pas naturel que la date devienne celui qui contrôle le concours, étant donné que la programmation de tout concours est liée à la disponibilité de ses conditions, en particulier les postes financiers Et cela dans le contexte de la décision de la tutelle de fixer le 31 décembre prochain pour l’organiser à un moment où la vacance qui devrait être levée à la prochaine inscription est très importante.

Le cadre précédent affirme que toute jurisprudence en dehors des lois de la République est en vigueur, et la question est liée au décret exécutif 315/08, modifié et complété par le décret exécutif 12/240, qui comprend la loi fondamentale sur les employés appartenant au National Education Corps et le décret exécutif 12/194 qui réglemente le processus de recrutement, est un voeu de mauvaise gestion. La mauvaise application des lois, que le ministère a l’habitude de fouler aux pieds, a entraîné plusieurs situations épineuses et non résolues, notamment une crise de l’emploi et un entrepreneur crise.

Au regard du grand nombre de « candidatures » déposées pour bénéficier d’un emploi temporaire en tant qu’enseignants contractuels dans une majeure en anglais, Mohamed Boukhta estime que le ministère de l’Éducation nationale n’est pas un ministère du Travail et de l’Emploi, mais cherche plutôt à choisir ce qu’il besoins du marché du travail, et donc la question doit être posée au gouvernement et au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique .

Article précédentCovid-19: Les Algériens boycottent la troisième dose du vaccin !
Article suivantFC Lugano: Amoura puni pour avoir refusé de se rendre à Israël !!!