Le ministre grec des Transports démissionne suite à une tragédie ferroviaire ayant fait 36 morts

    0
    Deux trains entrent en collision en Grèce

    Le mercredi dernier, la Grèce a été secouée par une tragédie ferroviaire qui a coûté la vie à 36 personnes et blessé 130 autres. Un train de voyageurs est entré en collision avec un train de marchandises dans le nord du pays, causant le déraillement de plusieurs wagons et l’incendie de trois d’entre eux. Le train de voyageurs, transportant 346 passagers, avait quitté la capitale Athènes en direction de Thessalonique.

    Suite à cet événement tragique, le ministre grec des Transports, qui était sous pression depuis la catastrophe, a annoncé sa démission.

    Selon les médias internationaux, la démission est intervenue après une enquête préliminaire menée par la police et les experts ferroviaires, qui ont mis en évidence une possible négligence de la part des autorités ferroviaires.

    Cette démission a été saluée par le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, qui a exprimé sa gratitude pour les années de service du ministre, tout en soulignant la nécessité de prendre des mesures pour améliorer la sécurité ferroviaire en Grèce.

    La tragédie a suscité une grande émotion dans le pays, avec des milliers de personnes exprimant leur tristesse et leur colère sur les réseaux sociaux. Les responsables ont promis une enquête approfondie pour déterminer les causes exactes de l’accident et les mesures à prendre pour éviter que de telles tragédies se reproduisent à l’avenir.

    Cette collision est l’un des pires accidents ferroviaires de l’histoire de la Grèce, rappelant la nécessité de mettre en place des normes de sécurité strictes pour protéger les passagers. Les autorités doivent désormais prendre des mesures pour garantir la sécurité des voyages en train et éviter de tels accidents à l’avenir.

    Article précédentLe président kenyan reçoit les lettres de créance de l’ambassadeur sahraoui, marquant un soutien à l’indépendance du Sahara occidental
    Article suivantLe Liban fixe le prix des denrées alimentaires en dollars américains