Le plus grand projet d’énergie renouvelable en Afrique. Bientôt en Algérie

0
Panneaux solaires
Advertisement

L’Algérie se dirige vers l’achèvement du plus grand projet dans le domaine des énergies renouvelables en Afrique, dans le cadre de ses efforts pour assurer une économie durable et préserver la richesse en hydrocarbures du pays.

 Cela ressort d’un entretien avec le directeur de la transition énergétique au ministère de la transition énergétique et des énergies renouvelables, Zine El Abidine Boumelit, sur la radio nationale dimanche soir.

Dans son discours, Boumelit évoque un projet de production de 1 000 mégawatts d’énergie propre dans les Etats de Laghouat, Ouargla, Touggourt, El Wadi et Bechar.

A cette occasion, Boumelit a salué « l’implication des producteurs industriels publics et privés dans cette entreprise », soulignant que le secteur industriel « joue un rôle important dans l’accompagnement de la transition énergétique à travers la fourniture de lampes spéciales et de panneaux solaires ».

L’orateur a également révélé la conclusion d’une convention de généralisation de l’éclairage public utilisant l’énergie solaire et les énergies avancées, dans les wilayats de Batna, Bouira, El Meghaier et Ain Saleh, où plus de 25.350 points d’éclairage seront installés.

Un investissement britannique de 1,5 milliard de dollars pour produire de l’énergie solaire en Tunisie

Le 17 août 2022, le ministère tunisien de l’Économie et de la Planification a révélé un projet du groupe britannique « Tunour », visant à achever une centrale solaire de 1,5 milliard de dollars dans les gouvernorats de Gabès et de Kébili, dans le sud du pays.

C’est ce qu’indique un communiqué du ministère tunisien mardi soir, après que le ministre Samir Saïd a reçu Daniel Rich, PDG de la société britannique spécialisée dans le domaine des énergies renouvelables.

Le ministère a indiqué dans le communiqué que le projet vise à atteindre une capacité de production d’environ 500 mégawatts, afin de l’orienter vers l’exportation vers le marché européen.

Daniel Rich a déclaré que la situation géographique de la Tunisie « pourrait en faire l’un des sites les plus importants pour la production et la fourniture d’électricité à l’Europe en Afrique du Nord ».

La Tunisie importe actuellement environ 500 mégawatts d’électricité par an d’Algérie. En raison du déficit de ses capacités de production face à la demande intérieure d’énergie.a

Article précédentLe colonel Abdoulaye Maiga en tant que Premier ministre par intérim du Mali
Article suivantFrance Football: Avec Messi, Neymar et Mbappe.. Belaili dans l’équipe parfaite pour la Ligue française