blank

Le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, a supervisé, ce samedi, l’installation du Conseil national de la recherche scientifique et des technologies (CNRST). Selon le Premier ministre, l’État a dépensé près de 57 milliards de DA sur la recherche scientifique et le développement technologique durant les sept dernières années.

En clair, le CNRST est un organe consultatif placé auprès du Président de la République, et dont la mission est de promouvoir la recherche nationale dans les domaines de l’innovation technologique et scientifique.

Ce Conseil est composé de 45 membres venant de différents horizons professionnels et scientifiques, exerçant dans le pays ou établis à l’étranger.

Lors de la cérémonie d’installation qui s’est déroulée ce samedi au centre international des conférences d’Alger (CIC), le Premier ministre a fait savoir que « la dépense sur la recherche scientifique et le développement a atteint près de 57 Mds de DA entre 2015 et 2021, soit une moyenne dépassant 8 Mds de DA par an ».

Toujours selon la même source, ces montants englobent les dépenses au titre du Fonds national de la recherche scientifique et du développement technologique (FNRSDT) seulement, sans compter les affectations budgétaires au titre des budgets des départements ministériels et d’autres établissements étatiques.

Ces investissements ont permis de « créer plusieurs infrastructures pour la recherche, notamment les laboratoires de recherche dont le nombre a atteint fin 2021, 1661 laboratoires, 29 centres de recherche, 43 unités de recherche, 24 stations d’expériences, en sus d’un nombre de plateformes technologiques, de plateformes techniques et d’incubateurs », a-t-il ajouté.

Article précédentÀ cause de son carton jaune / Ramy Bensebaïni sera suspendu au match retour
Article suivantBMS / averses de pluies orageuses sur six wilayas du pays