Le successeur de Vahid Halilhodzic provoque l’indignation au Maroc

0
Walid Regragui
Advertisement

Maroc Foot: Il y a quelques semaines, le président de la Fédération marocaine de football avait lancé un appel au sélectionneur marocain Walid Regragui pour succéder à Vahid Halilhodzic à la tête de la première équipe nationale marocaine.

Le successeur de Khalilhodzic , le technicien marocain Walid Regragui, a commencé à prendre une série de décisions après avoir repris l’entraîneur de l’équipe nationale marocaine, dont certaines ont surpris son président, Fawzi Lekja, et dont la dernière qu’il a prise en début de semaine, provoqué la colère au Maroc.

Après une période d’exil, Walid Regragui a décidé de faire revenir l’arrière gauche Hamza Mandil dans les rangs du bataillon des « Lions de l’Atlas », pour remplacer son compatriote blessé Adam Massina, le défenseur du club italien de l’Udinese, selon ce qui a été révélé par le Site « Info Sport ».

De nombreux Marocains étaient en colère contre la décision de renvoyer leur entraîneur national au club belge Aude Louverne, le défenseur Hamza Mandil, car ce dernier était le plus grand paria parmi de nombreux fans de l’équipe nationale marocaine, selon la même source.

Beaucoup au Maroc pensent que le défenseur Mandel ne mérite pas une place dans l’équipe nationale marocaine, car sa performance a été médiocre tout au long des matchs qu’il a disputés avec le bataillon des « Lions de l’Atlas ».

Le défenseur gauche Hamza Mandil est l’une des découvertes de l’ancien électeur national marocain, le français Hervé Renard, avant que son successeur, l’entraîneur bosniaque Vahid Halilhodzic, ne le retire de ses plans, car il n’a participé sous direction à aucun match.

Parmi les décisions susceptibles d’apaiser la colère des Marocains envers leur entraîneur national, Walid Rekraki, figure le retour de la colère de son prédécesseur Halilhodzic, la star de Chelsea Hakim Ziyech.

La liste que Regragui a révélée, en prévision du harcèlement de septembre, comprenait l’attaquant Hakim Ziyech, la star qui était un point de discorde entre l’ancien entraîneur Vahid Khalilhodzic et le président de la Fédération marocaine de football Faouzi Lekjaa.

En raison de son insistance à retirer Ziyech des rangs de l’équipe nationale marocaine , Faouzi Lekjaa a écarté il y a quelques semaines l’entraîneur bosniaque Halilhodzic de l’entraînement de l’ équipe nationale marocaine, pour solliciter l’aide de son compatriote Walid Regraki.

Article précédentEN: Mahrez refuse l’invitation de Djamal Belmadi
Article suivantUne guerre diplomatique: Craintes d’un éclatement de la situation entre le Maroc et l’Algérie