L’Industrie Algérienne Face aux Mutations Économiques : Une Vision d’Adaptation et de Diversification

    0
    L'Industrie Algérienne Face aux Mutations Économiques : Une Vision d'Adaptation et de Diversification

    Le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, a récemment lancé un appel pressant aux entreprises économiques algériennes. Son message est clair : il est temps de s’adapter aux mutations qui secouent l’économie nationale. Cette adaptation passe par la diversification des produits et la satisfaction de la demande locale, tout en maintenant un haut standard de qualité de production.

    Lors d’une visite de travail et d’inspection à Alger, en compagnie du wali d’Alger, Mohamed Abdennour Rabehi, le ministre a souligné l’importance de cette transformation pour l’avenir de l’industrie algérienne.

    Les Entreprises Face aux Mutations Économiques

    Lors de sa visite à Alger, le ministre Aoun a exprimé la nécessité pour les entreprises algériennes de s’adapter aux mutations économiques qui bouleversent le paysage industriel du pays. Il a appelé à une diversification des produits et à une plus grande contribution à la satisfaction de la demande locale. Cette adaptation est cruciale pour maintenir la compétitivité des entreprises et pour répondre aux défis économiques actuels.

    Le ministre s’est intéressé aux projets de développement en cours dans la wilaya d’Alger et a cherché à identifier les obstacles qui entravent la croissance des entreprises opérant dans différents secteurs industriels. Il est essentiel de comprendre les besoins et les défis auxquels sont confrontées les entreprises pour les accompagner efficacement dans leur développement.

    L’Investissement et la Disponibilité du Foncier

    Une présentation a été faite lors de la visite pour éclairer l’état de l’investissement et la disponibilité du foncier dans la wilaya d’Alger, qui compte actuellement trois zones industrielles. En 2022, pas moins de 51 parcelles de terrain ont été récupérées, couvrant une superficie totale de 74,34 hectares. De plus, 167 projets ont été régularisés, créant ainsi environ 15 000 emplois.

    La wilaya d’Alger héberge actuellement 673 entreprises actives et dispose de 25 zones d’activité qui couvrent une superficie totale de 139 hectares. Dans le but de soutenir les jeunes entrepreneurs, un programme a été mis en place pour créer quatre micro-zones dédiées à des projets innovants.

    Visite de l’Industrie : Trois Secteurs Clés

    Le ministre Aoun a effectué trois visites majeures dans des entreprises de secteurs clés de l’industrie algérienne.

    1. Entreprise « El Hilal » – Transformation Industrielle du Papier

    La première étape de la visite ministérielle a eu lieu à l’entreprise « El Hilal », spécialisée dans la transformation industrielle du papier et située dans la zone industrielle d’Oued Smar. Fondée en 2001, cette entreprise emploie directement 500 personnes.

    Le ministre a examiné le processus de production de l’entreprise, qui, après avoir satisfait la demande locale, commence à exporter ses produits sur les marchés internationaux. Il a encouragé l’entreprise à travailler sur la production locale de matières premières afin de réduire la dépendance aux importations.

    2. Projet d’Entreprise « Sinaatec » – Industrie des Tissus Non Tissés

    La deuxième étape a conduit le ministre au projet d’entreprise « Sinaatec », située à Gué de Constantine. Cette entreprise, filiale du Groupe public « Madar », est spécialisée dans l’industrie des tissus non tissés.

    Le ministre a qualifié ce projet de « fierté » pour l’industrie nationale, en particulier parce qu’il contribue à couvrir la demande locale, notamment dans le secteur hospitalier. Il a encouragé l’entreprise à renforcer sa collaboration avec les hôpitaux pour répondre aux besoins en produits de qualité.

    3. Usine « Home Sofa » – Fabrication de Meubles

    Enfin, le ministre a visité l’usine de « Home Sofa », une entreprise privée spécialisée dans la fabrication de meubles de maisons et de bureaux à Ouled Fayet. Fondée en 2019, cette entreprise emploie 330 personnes.

    Le ministre a discuté des perspectives d’expansion de l’entreprise et de l’augmentation de sa capacité de production en vue de l’exportation. Il a également encouragé la diversification des produits, y compris la fabrication de sièges d’automobiles, pour répondre aux besoins du marché algérien et stimuler l’économie nationale.

    L’Industrie Algérienne en Pleine Transformation

    La visite du ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, à Alger, a mis en lumière les efforts déployés pour moderniser et diversifier l’industrie algérienne. Les entreprises sont encouragées à s’adapter aux mutations économiques en cours, à diversifier leurs produits et à répondre à la demande locale tout en maintenant des normes de qualité élevées.

    Le ministre a souligné la diversité du tissu industriel dans la wilaya d’Alger et a appelé à davantage d’efforts pour la création d’emplois, tant sur le marché local qu’à l’exportation. Il a également rappelé que les entreprises publiques ne souffrent pas de problèmes financiers, mais de problèmes de gestion, et qu’elles ont un rôle clé à jouer sur le marché.

    La qualité des produits locaux et leur capacité à rivaliser avec les produits importés sont des signes positifs pour l’avenir de l’industrie algérienne. Il est temps pour les entreprises de saisir ces opportunités et de contribuer activement à la transformation de l’économie nationale.

    Article précédenta Couverture Médiatique Algérienne des Évènements Liés à la Cause Palestinienne : Un Regard sur la Journée Nationale de la Presse
    Article suivantVers l’Autosuffisance Agricole en Deux Ans : Le Défi de l’Algérie