Malgré ses démêlés judiciaires avec Sonatrach, le Liban veut du gaz d’Algérie

0
Sonatrach
Advertisement

Algerie-Liban: Un journal libanais a déclaré que Beyrouth cherchait à obtenir à nouveau du gaz algérien, malgré ses problèmes juridiques avec Sonatrach.

Selon le journal libanais An-Nahar, le ministre intérimaire de l’Energie et de l’Eau, Walid Fayyad, se rendra prochainement en Algérie pour négocier à nouveau la fourniture de gaz au Liban.

Le Liban considère que les prix de Sonatrach sont compétitifs par rapport à ceux de l’Irak, avec qui le contrat expirera en août prochain.

Le journal s’attendait à ce que les problèmes judiciaires entre l’Etat libanais et Sonatrach soient résolus afin de signer de nouveaux contrats.

En 2020, le gouvernement libanais avait auparavant accusé la compagnie nationale, Sonatrach, de lui vendre de faux altos.

À l’époque, Sonatrach avait saisi la Cour internationale d’arbitrage, en raison du non-paiement par le Liban du prix des envois qu’il avait importés auparavant d’Algérie.

Il est à noter que la compagnie nationale, Sonatrach, étend ses investissements et ses relations avec les pays et les entreprises étrangères.

Article précédentMaroc-Israël: Visite des ministres israéliens de la Justice et de la Coopération régionale au Maroc
Article suivantL’Algérie appelle à l’unité pour éradiquer le terrorisme au Mali