L’Algérie augmentera sa production quotidienne de pétrole de quelque 14,000 barils, a indiqué le ministère de l’Énergie ce mercredi. Cette augmentation entre dans le cadre de l’accord conclu mardi par les pays de l’OPEP et non-OPEP.

À l’issue de la 17e réunion ministérielle de l’OPEP tenue mardi 1er juin, « il a été décidé à l’unanimité de se conformer aux décisions de la quinzième réunion ministérielle des pays OPEP et non OPEP, tenue le 1er avril 2021, pour maintenir l’ajustement de la production du mois de juillet soit, l’augmentation de 441 mille barils par jour », précise le ministère de l’Énergie dans un communiqué.

Pour l’Algérie, cet ajustement « permettra une légère augmentation de sa production, environ 14 000 barils par jour », a-t-il ajouté.

Les pays de l’OPEP et non-OPEP, dont la Russie, réduisent volontairement leur production pour rafraichir un marché lourdement impacté par la pandémie de coronavirus.

Alors que les campagnes de vaccination progressent dans le monde, l’OPEP+ a confirmé, hier mardi, la décision prise lors du sommet d’avril concernant les ajustements de la production pour le mois de juillet.

“Nous sommes convaincus que l’économie mondiale est sur la voie de la reprise et que la situation se normalise”, a déclaré le vice-Premier ministre russe Alexandre Novak chargé de l’Énergie.