L’association de Protection et Orientation du Consommateur et son Environnement (APOCE) prévoit une nouvelle envolée du prix du poulet dans les semaines à venir.

Selon le président de cette association, M. Mustapha Zebdi, c’est la hausse substantielle du prix du poussin qui entrainera cette flambée d’ici un mois et demi. Dans un entretien accordé à Sabqpress, il a indiqué que le prix du poussin a dépassé récemment les 150 DA l’unité.

Ce dernier a également expliqué que le taux de survie de ces poussins varie d’environ un poussin sur deux ou trois, ce qui entraîne, selon lui,  des pertes importantes pour les éleveurs. Un préjudice qui vient se greffer aux prix élevés des aliments.

À la question de savoir ce qui a entrainé cette augmentation du prix du poussin, M. Zebdi  a répondu que cela était dû à la grippe aviaire (H5N8) ayant récemment décimé des élevages entiers provoquant, par là même,  la mort d’un grand nombre d’œufs fécondés, ainsi qu’une pénurie d’œufs fécondés, sans oublier les facteurs liés à la spéculation.

Pour pallier à ce problème, le président de l’APOCE Zebdi a appelé les autorités à intervenir pour fournir des poussins aux éleveurs afin de maintenir l’approvisionnement es marchés en viandes blanches.

Article précédentSalon national des inventions scientifiques à Oran
Article suivantAlgeria Web Awards/ Plus de 650 créateurs et dévelopeurs web retiennent leur souffle