La quatrième vague de l’épidémie de Covid-19 n’est plus une éventualité à laquelle il faut se préparer, mais bien une certitude. Selon le directeur général de l’Institut Pasteur (IPA) et membre du comité de veille sanitaire, Fawzi Derrar, l’Algérie est officiellement entrée dans cette quatrième vague.

Intervenant sur un plateau de la chaine de Echourouk, le Dr Derrar est allé plus loin en évoquant une cinquième vague à laquelle le pays sera probablement confronté, dans la mesure où la population refuse toujours de se faire vacciner.

Toujours selon la même source, quelque 13 millions de doses de vaccins anti-Covid sont actuellement stockées au niveau de l’institut pasteur. Une quantité à laquelle seront ajoutés cinq autres millions de vaccins qui seront réceptionnés avant la fin du mois en cours.

Revenant sur les cas de contamination, le directeur de l’IPA a noté une augmentation de leur nombre ces derniers jours, notamment à Alger, Oran et Constantine. L’intervenant a également noté une augmentation du nombre des décès.