Quelque 909 marchés de proximité pour les produits nationaux vont être installés dans 602 communes en prévision du mois de Ramadhan, selon ce qu’a annoncé le ministère du Commerce.

S’exprimant en marge de la célébration de la Journée mondiale des droits du consommateur organisée par l’Association algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), le directeur général de la régulation et de l’organisation des activités commerciales au ministère, Sami Koli a précisé que « les services du ministère du Commerce mènent des opérations de promotion des produits nationaux à travers l’organisation de 909 marchés de proximité répartis sur 602 communes en prévision du mois de Ramadhan afin de casser la spéculation, protéger le pouvoir d’achat du citoyen et réguler les prix ».

Des équipes d’inspection travaillent en collaboration avec le ministère de l’Agriculture et les services de sécurité pour encadrer ces marchés qui font la promotion du produit algérien avec la participation des représentants des opérateurs économiques ainsi que des associations des commerçants.

Soulignant que l’organisation de ces marchés de proximité se poursuit toujours avec la participation du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, le même responsable a appelé les nouveaux élus des APC à contribuer à cette démarche pour rapprocher le consommateur du produit national à la faveur des ventes promotionnelles et au rabais.

Évoquant la célébration de la Journée mondiale des droits des consommateurs, M. Koli a souligné que cette dernière constituait une opportunité d’évaluer les acquis au niveau national et de faire le bilan pour passer en revue les lacunes et les erreurs et pour fixer des objectifs futurs.

Il a également souligné que la célébration de cette journée constitue également une occasion de promouvoir l’application « Guide du consommateur algérien », téléchargeable via le téléphone portable, qui contient toutes les fiches techniques intéressant le consommateur et qui consacre ses droits en terrain, en tenant compte des doléances des citoyens.

Il a révélé qu’il y a des célébrations dans 58 wilayas à l’occasion de la Journée mondiale des droits des consommateurs sous la supervision des walis, des organisations nationales et des bureaux de l’Organisation de protection des consommateurs, ainsi que d’autres activités supervisées par d’autres secteurs tels que les Finances.

De son côté, le président de l’Organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), Mustapha Zebdi, a appelé les opérateurs économiques et les entreprises économiques à adopter le e-financement en raison de ses effets socio-économiques positifs.

Lors d’une allocution prononcée à l’occasion de la célébration de cette journée, qui a vu la présence de représentants de plusieurs secteurs tels que le commerce, l’éducation nationale, la société civile et des représentants de plusieurs entreprises économiques, M. Zebdi a expliqué que la finance numérique est devenue une « nécessité » qui doit être accompagnée afin de fournir des services bancaires rentables et sûrs pour les personnes.

La protection du consommateur exige l’adaptation aux développements technologiques, notamment l’utilisation du numérique dans les transactions financières pour assurer la transparence, et partant protéger le consommateur, a-t-il ajouté.

AF avec APS