Le chef d’état-major de l’Armée Nationale Populaire, a effectué, aujourd’hui, jeudi 21 avril 2022, une visite de travail et d’inspection au Commandement des forces terrestres. Durant cette visite, il a évoqué les défis, mais les menaces dont fait l’objet le pays en rappelant que le cas échéant, le pays saura comment « riposter avec force à tous ceux qui s’aventurent à porter atteinte à son intégrité territoriale, à son unité populaire et à sa souveraineté nationale », tout en soulignant que le pays n’a aucune velléité expansionniste.

« L’Algérie représente pour nous, au sein de l’Armée Nationale Populaire, bien plus qu’un simple territoire géographique, mais constitue une présence civilisationnelle ancrée dans les profondeurs de l’histoire et un pays qui connait parfaitement ses frontières terrestres et n’a point d’ambitions expansionnistes, car sa doctrine est éminemment défensive», a-t-il dit.

Et d’ajouter qu’au sein de l’armée on sait que « de par ses positions immuables », l’Algérie « n’a jamais été appréciée, ni elle le sera, par certaines parties conspiratrices, et que les tentatives de chantage, de déstabilisation et d’épuisement, auxquelles elle fait face, ne visent qu’à faire obstacles à ses potentialités et facteurs de sa puissance».

Pour le chef de l’armée, «l’Algérie saura, en contrepartie, comment riposter avec force à tous ceux qui s’aventurent à porter atteinte à son intégrité territoriale, à son unité populaire et à sa souveraineté nationale, et avancera, avec des pas sûrs, dans son glorieux parcours et son noble projet, celui d’être ce qu’elle veut devenir et non ce que l’on veut qu’elle devienne. »