Tahkout

Algerie: jeudi, les autorités judiciaires ont ouvert une enquête sur l’affaire du detournement illégal de 311 conteneurs contenant 1 064 voitures appartenant à l’ex-Tahkout Corporation, depuis le port de commerce de Mostaganem .

Une déclaration du parquet de la République près le tribunal de Mostaganem, dont l’agence de presse algérienne a reçu copie, indique que l’affaire fait suite à des informations reçues par le parquet de la République près le tribunal de Mostaganem concernant le détournement de 311 conteneurs d’une manière illégal.

Les conteneurs contiennent 1 064 voitures divisées de la marque « Hyundai », propriété de l’ancienne Tahkout Corporation, qui ont été importées en 2019 via le port de commerce de Mostaganem.

Le Parquet près le Tribunal de Mostaganem a ordonné aux services compétents de la police judiciaire d’ouvrir une enquête préliminaire et de prendre toutes les mesures nécessaires pour récupérer ces conteneurs.

La source a indiqué que les enquêtes préliminaires ont abouti à la saisie et à la récupération de 311 conteneurs saisis en dehors de la juridiction.

Les investigations ont révélé la responsabilité du directeur général de la Société du port de commerce de Mostaganem, du directeur général du Complexe portuaire (SERPORT), de l’ancien administrateur judiciaire du Complexe de Tahkout et de leurs accompagnateurs.

Le ministère public a annoncé l’ouverture d’une information judiciaire sur le dossier contre les personnes concernées et tous ceux qui ont été découverts par l’enquête.

Article précédentLe prix moyen du pétrole brut algérien a atteint 109 dollars en avril dernier
Article suivantMinistre de l’Intérieur: de nouveaux postes-frontières peuvent être ouverts dans ces cas