La rencontre ayant opposé hier, la sélection tunisienne à celle du Mali, en phase de groupe de la coupe d’Afriques des nations, s’est conclue sur un scandale d’arbitrage sans pareil dans les annales du football. L’arbitre de la rencontre a sifflé la fin du match avant la fin du temps réglementaire, alors que le Mali menait 1 – 0. La fédération africaine de football (CAF) a fini par réagir, mais timidement.

«La CAF a recueilli tous les rapports nécessaires auprès des officiels présents à cette rencontre. Ces documents sont actuellement transmis aux organes spécialisés compétents de la CAF », indique-t-elle dans un communiqué.

Cette réaction traduit la gêne que ce scandale sans nul pareil a provoquée. La confédération a, d’ailleurs, prévenue qu’elle s’abstiendrait de faire des déclarations concernant cette affaire, avant que la lumière ne soit faite sur toutes ses circonstances.

Article précédentAprès le scandale de l’arbitrage.. le premier commentaire de la CAF concernant le match entre la Tunisie et le Mali
Article suivantLe fait que l’équipe nationale algérienne soit transportée dans de petits « bus » au Cameroun