Le variant Delta qui représente plus de 70% des cas de contamination enregistrés en Algérie serait plus dangereux et plus contagieux que tous les autres variants. Dans une note interne révélée par le journal américain Washington Post, l’agence de santé publique américaine (CDC) est allée jusqu’à écrire que « la guerre a changé de visage » en parlant d’un virus aussi contagieux que la varicelle soit quatre fois plus que la souche originelle  du Covid-19, mais egalement plus dangeureux.   

Ainsi, selon cette agence, le variant Delta se transmet «aussi facilement que la varicelle». Il serait bien plus contagieux que la souche originelle  du virus, dont la contagiosité est similaire à celle de la grippe.

Toujours selon les experts du CDC, le variant Delta causerait aussi des cas «plus graves» que n’importe quel autre variant. Les patients non-vaccinés ont dix fois plus de risque de développer des formes graves de la maladie pouvant entrainer la mort et trois fois plus de chance de contaminer des tiers.

La note explique également que le nombre de personnes auxquelles une personne infectée pourra transmettre la maladie est multiplié par quatre. Le variant serait donc plus transmissible que les virus du MERS, du SRAS, d’Ebola, de la variole !

Le variant Delta serait également plus susceptible de briser la protection fournie par la vaccination concernant la transmission du virus. « L’essentiel à retenir est que les personnes vaccinées, même si elles ne présentaient aucun symptôme, elles sont aussi contaminantes que les personnes nonvaccinées », explique l’expert Walter Orenstein, du Emory Vaccine Center.

Article précédentCovid-19 / deux lots de vaccins et de concentrateurs d’oxygène réceptionnés
Article suivant1,3 million de couffins du Ramadan : Les APC ont la tête ailleurs, les nécessiteux devront patienter