Un député et un chef de brigade de gendarmerie par intérim incarcéré dans une affaire de tentative de fraude au BEM

0
Advertisement

Tentant de faire parvenir les réponses d’un examen du BEM, un député a été mis sous mandat de dépôt en compagnie d’un chef de brigade de gendarmerie par intérim qu’il a utilisé comme intermédiaire.  

Selon le communiqué de la Cour d’El Oued, le député en question a envoyé l’officier de la gendarmerie muni d’une enveloppe contenant une copie des réponses de l’examen de mathématique pour la remettre au chef de centre d’examen de la commune de Still, qui devait à son tour la remettre à la fille du parlementaire.

 Seulement, le chef de centre d’examen a décidé autrement en transmettant un rapport avec l’enveloppe en pièce jointe aux parties compétentes.  

Après une enquête préliminaire, quatre personnes ont été arrêtées et présentées devant le procureur qui les a inculpées de « divulgation de sujet et de repose d’une épreuve de BEM », « abus de pourvoir » et « incitation à l’abus de pouvoir ».

De son côté, le juge d’instruction a ordonné leur placement en détention provisoire.

 

Article précédentFootball: Belmadi envoie un message codé à l’attaquant de l’équipe d’Algérie
Article suivantLes mesures prises par l’Algérie à l’encontre de l’Espagne minent les intérêts du géant espagnol des services pétroliers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici