Vidéo| Youcef Aouchiche révèle ce qui s’est passé entre lui et le président Tebboune

0
youcef aouchiche
Advertisement

Algerie: Le premier secrétaire national du Front des forces socialistes « FFS », Youcef Aouchiche, a révélé le contenu de la rencontre qu’il a eue, jeudi, avec le président Abdelmadjid Tebboune .

Jeudi, le président Abdelmadjid Tebboune a reçu le premier secrétaire du Parti du Front des forces socialistes, Youcef Aouchiche, et sa délégation qui l’accompagne.

Aouchiche a déclaré que le FFS a prouvé qu’il est fidèle à ses principes de base de dialogue constructif et d’opposition responsable, par sa réponse positive à la demande de rencontrer Tebboune, soulignant que le parti ne manque aucune occasion d’exprimer son adhésion au projet de construction sur les bases de la démocratie et de la participation effective de toutes les activités de la société.

Il a ajouté qu’au cours de la réunion, il a passé en revue 3 points principaux, le premier lié à une demande qu’il a soumise au président pour plus de précisions sur sa volonté politique concernant la conduite du dialogue national pour renforcer le front intérieur.

Le secrétaire national du Front des forces socialistes a souligné que toute initiative sérieuse de ce genre doit être synonyme d’une réelle ouverture démocratique.

Au cours des entretiens, le porte-parole a également évoqué « les projets et initiatives du parti concernant un consensus national sur la base d’un dialogue global qui résout efficacement la crise que traverse le pays, que ce soit au niveau politique ou social et économique ».

Il a réitéré l’adhésion du FFS au caractère social de l’Etat, exprimant sa préoccupation de « réformer le système de subventions au moment où le peuple fait face à une explosion de l’inflation et à une érosion sans précédent du pouvoir d’achat ».

Aouchiche a affirmé qu’il exigeait des mesures économiques et sociales urgentes qui préserveraient la dignité des Algériens et élèveraient leur niveau de vie.

Il a fait référence à sa demande que certaines conditions préalables soient respectées avant d’engager tout dialogue afin de donner des garanties et des signaux de bonne volonté aux partenaires politiques et sociaux.

Il a mis l’accent sur la nécessité de rassurer les citoyens sur la libération et la libération inconditionnelle de tous les détenus politiques et prisonniers d’opinion, et de lever les restrictions imposées aux partis, syndicats, associations et médias.

Il a souligné qu’il existe une convergence de vues sur les questions internationales et régionales, appelant l’autorité à prendre l’initiative d’activer les mécanismes en vue de redonner confiance aux Algériens pour participer au cours de la construction nationale et affronter les dangers auxquels sont confrontés le pays.

Article précédentAbdelmadjid Tebboune préside une réunion de suivi des préparatifs des Jeux Méditerranéens
Article suivantLutte contre la triche aux BAC .. Le ministère de la Justice donne des instructions « strictes » aux procureurs