Abordant la question de la virulence du nouveau variant de la Covid-19, baptisé Omicron, le responsable des urgences de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Michael Ryan a dit que « le comportement général que nous observons jusqu’à présent ne montre aucune augmentation de la sévérité ». Il est même question de symptômes plus légers si l’on croit l’intervenant.

Dans un entretien accordé à l’AFP, le médecin a également abordé le sujet l’efficacité des vaccins pour dire qu’il n’y avait « aucune raison de penser » que ces vaccins ne le sont pas contre le nouveau mutant.

En se basant sur des données en provenance d’Afrique du Sud, le Dr Ryan a tenu à rassurer en indiquant que ce qui a été recueilli pour le moment ne « montre pas que nous avons une perte d’efficacité aux proportions catastrophiques », ajoutant que « c’est même le contraire », qui a été constaté.

Toujours selon la même source, Omicron pourrait plus aisément contaminer les personnes vaccinées ou celles qui ont déjà contracté le Covid-19. Ainsi, « il y a des données selon lesquelles les réinfections sont plus fréquentes avec Omicron qu’avec les vagues ou les variants précédents », a-t-il souligné.

Article précédentLe commentateur de Bein Sport Issam Chouali provoque l’ire des Algériens
Article suivantCovid-19 / Bill Gates prédit une sortie de la phase critique en 2022