Sur le seul territoire de la capitale, 5.529 nouveaux cas de diabète ont été enregistrés entre janvier et septembre 2018. Ces cas ont été enregistrés au niveau des dix Établissements publics de santé de proximité (EPSP) que compte la wilaya d’Alger.

« Le nombre de nouveaux cas de diabète enregistrés à travers les dix EPSP (…) s’élève à 5529 nouveaux cas, suite à des examens médicaux préliminaires de plus de 144.700 personnes, contre 5947 cas durant la même période de l’année précédente », a indiqué lundi à l’APS le Dr Bourkich Zekagh Nadia, chef du service des activités sanitaires et des produits pharmaceutiques à la direction de Santé.

Advertisement

Ainsi, 2421 nouveaux cas ont été enregistrés chez des personnes de sexe masculin, alors que 3108 sont des femmes. La majorité écrasante de ces nouveaux cas, soit 4877 sont atteints d’un diabète non insulino-dépendant (type-2), alors que les 747 cas restants sont insulino-dépendant (type-1).

Les services de la direction de la santé d’Alger ont enregistré 8348 nouveaux cas de diabète durant l’année 2017, dont près de 5026 chez les femmes contre 3322 chez les hommes.

L’Atlas du diabète, publié en novembre 2017, qui est la source de référence la plus récente, indique que près de deux millions  de personnes sont atteintes de diabète en Algérie.

Le document publié par l’internationale du diabète (FID) révèle dans son Top 10 des pays en nombre de nouveaux cas de diabète chez les enfants et les adolescents (0-19 ans), que l’Algérie se classe à la sixième place. Dans le Top 10 des pays/territoires en nombre de nouveaux cas de diabète de type-1 (enfants et adolescents), notre pays se place à la huitième place

À l’échelle mondiale, près d’un demi-milliard de personnes souffrent actuellement de cette maladie.