A cause du burkini, des touristes français agressent une jeune marocaine au Maroc

0
Des touristes français agressent une fille marocaine
Advertisement

Maroc France: L’incident du harcèlement d’une étudiante espagnole d’origine marocaine, Salma Al-Muwaffaq , parce qu’elle portait un burkini dans une station touristique au Maroc, a suscité une large polémique parmi les pionniers des médias sociaux.

Salma a partagé, à travers son compte sur Tik Tok, son histoire de discrimination et de racisme dont elle a été victime dans la piscine d’un club situé près de la ville d’Agadir, par trois Français « âgés », à cause  de son burkini.

 

 

Harcèlement du burkini

Salma Al-Wafaq, 21 ans, avait récemment déclaré dans un clip vidéo publié par la chaîne « IG+ » « +AJ » via son compte officiel sur la plateforme Twitter, qu’elle avait fait l’objet d’une violente et cruelle campagne de harcèlement. par un groupe de touristes français dans une station touristique de la ville de Mir Navet marocain.

Concernant les détails de l’incident, l’étudiante, venue au Maroc pour passer ses vacances d’été avec sa famille, raconte : « J’étais au bord de la piscine, quand trois touristes français sont venus vers moi, qui m’ont agressé et insulté, juste parce que j’étais portant un burkini.

Dans le même contexte, Salma raconte : « Il m’est tout de suite venu à l’esprit que nous sommes maintenant au Maroc et que ces touristes veulent imposer leurs propres perceptions dans notre pays ».

Elle a ajouté: « Quelqu’un m’a demandé s’il était nécessaire que je porte un burkini. »

à propos de sa réponse au comportement des touristes français, Salma a déclaré qu’elle s’était adressée à eux en disant : « Ce qui se passe n’est pas normal, vous êtes ici maintenant debout dans un pays musulman ».

« Vous devez respecter les enseignements de notre religion islamique et de notre culture locale. »

IG+ affirme, citant la Marocaine, que, parallèlement à l’agression, « il y avait aussi sept autres filles qui portaient le burkini lorsqu’elle a été harcelée et harcelée par ces touristes français ».

La chaîne a ajouté qu’elle avait contacté la direction de la station pour s’enquérir de l’incident de harcèlement, mais qu’elle n’avait reçu aucune réponse.

De plus, Salma ajoute que quelques minutes après avoir parlé à l’une de celles qui lui avaient été exposées, une autre touriste française a commencé à prendre des photos de femmes portant le burkini, « et quand je lui ai demandé pourquoi, elle s’est mise à crier et à nous insulter en français ».

« La femme est sortie de la piscine puis a baissé sa culotte devant tout le monde, y compris les enfants », a-t-elle poursuivi.

Puis son accompagnateur a fait de même, avant de quitter la piscine.

Salma a déclaré qu’elle n’était pas surprise de l’attitude des trois Français face au burkini.

Mais elle dit: « J’ai été surprise par leur audace de dire cela dans un pays musulman. »

« Le racisme français est devenu très répandu, mais le fait que ces racistes aient le courage d’aller dans d’autres pays et d’imposer leur mentalité aux autres, je pense que tout le monde devrait savoir ce qui s’est passé », a-t-elle conclu.

commentaires de soutien

De nombreux tweeters ont interagi avec l’incident de harcèlement de la jeune femme marocaine.

Un compte au nom de « Hisham bin Mohamed » a tweeté sur la plateforme Twitter que l’incident auquel Salma a été exposée est la preuve que « la France contrôle toujours le Maroc ».

Alors qu’un autre compte, « Jafari al-Tayeb », a déclaré que si l’incident s’avérait vrai, ce serait très grave. ”

« Il faut continuer l’enquête, qui devrait être simple. »
Les faits se sont passés publiquement et dans un hôtel… au Maroc ! ”

Article précédentMohammed VI ivre et Mohamed Ramadan dans une relation homosexuel. Comment l’artiste a-t-il réconforté le roi du Maroc après leurs scandales ?
Article suivantAprès l’imam marocain Hassan Iquioussen, Darmanin prépare une longue liste d’imams à expulser