Interrogé sur la nécessité de recevoir une troisième dose du vaccin anti-Covid-19, le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a expliqué que les récalcitrants pourraient voir leur pass sanitaire annulé.    

Intervenant ce mercredi sur un plateau de la chaine Echourouk ce mercredi, le premier responsable du secteur de la santé a plaidé en faveur de l’administration d’une troisième dose du vaccin anti-Covid-19, expliquant que cette dernière confère une plus grande immunité aux vaccinés.

Il a dans ce sens fait savoir que refuser de la recevoir pourrait, tout simplement, annulé la validité du carnet délivré suite à la vaccination par les deux premières doses.

S’agissant de la campagne nationale de vaccination, il a estimé que le taux de vaccination demeure « faible et peu satisfaisant », malgré le fait que les indicateurs vont dans le sens e l’apparition d’une quatrième vague en Algérie.

Le même responsable a indiqué qu’une réunion qui se tiendra ce mercredi avec les membres du comité de veille sanitaire sera consacrée à cette quatrième vague et les mesures qu’il faudra adopter le cas échéant pour y faire face.