Accélération du paiement des salaires de mars et avril : une mesure exceptionnelle autorisée par le Ministère des Finances

    0
    paiement des salaires

    Algérie: La Direction Générale du Budget et la Direction Générale du Trésor et de la Gestion Comptable des Opérations Financières de l’Etat au Ministère des Finances ont autorisé, de manière exceptionnelle, le paiement des salaires des employés et aides pour les mois de mars et avril 2023 en découvert.

    Cette mesure vise à accélérer la mise à disposition des travailleurs de leurs cotisations, avant même que les fonds nécessaires ne soient disponibles pour les couvrir.

    Selon une instruction émise le 20 février 2023, cette décision concerne l’autorisation exceptionnelle de découvert pour les paiements des salaires des employés et agents publics, pour les mois de mars et avril de l’année en cours. Toutefois, il est important de noter que cette autorisation relève du budget général de l’Etat et des budgets des établissements publics à caractère administratif et des institutions représentatives.

    Les salaires seront payés à partir de mars prochain, selon le nouveau réseau probatoire prévu dans les décrets présidentiels publiés au début de l’année. Les employés et entrepreneurs bénéficieront ainsi des différents salaires liés aux mois de janvier et février. Les postes administratifs des usagers seront également réglés, selon le même nouveau réseau.

    Les ordonnateurs des dépenses, les contrôleurs budgétaires et les comptables publics sont chargés de mettre en œuvre les instructions émises à cet égard.

    Les décrets présidentiels publiés dans le troisième numéro du Journal officiel ont défini le réseau inférentiel des salaires des employés et le système de paiement de leurs salaires, ainsi que les modalités d’octroi de l’augmentation inférentielle aux occupants de hautes fonctions dans les institutions et administrations publiques.

    Les salariés ont été reclassés dans les deux réseaux stipulés dans les tableaux inclus dans le décret présidentiel, en fonction de leur groupe, de leur catégorie et du nombre indicatif de grades. Les décrets présidentiels ont également modifié les grilles d’augmentation indicative selon les catégories et les départements, à compter du 1er janvier 2023 et 2024.

    En somme, cette décision exceptionnelle d’autoriser le paiement en découvert des salaires de mars et avril permettra d’accélérer le versement des cotisations aux employés et aides concernés. Les décrets présidentiels publiés dans le Journal officiel définissent les modalités de paiement des salaires et d’octroi d’augmentations indicatives, en fonction des catégories et des départements, pour les années 2023 et 2024.

    Les salariés ont été reclassés dans les deux réseaux stipulés dans les tableaux inclus dans le décret présidentiel, en fonction de leur groupe, de leur catégorie et du nombre indicatif de grades.

    Article précédentLes archives de l’armée française en Algérie toujours inaccessibles malgré les promesses de Macron
    Article suivantLa perte de revenus de transport de gaz du Maroc au profit de l’Espagne : un coût stratégique élevé