Air Algérie: une nouvelle décision qui choque les employés de la Compagnie

0
Air Algérie
Advertisement

Algérie: Des sources médiatiques ont confirmé que le nouveau directeur général d’Air Algérie, Yassine Ben Slimane, a pris une décision choquante, qui n’a pas plu aux employés et aux pilotes de la compagnie.

Selon des sources bien informées au sein de la compagnie, le nouveau directeur général a suspendu les privilèges accordés aux affiliés d’Air Algérie, qui ont affecté le budget de la compagnie.

La même source a indiqué que le nouveau responsable de l’entreprise a décidé de suspendre les travailleurs et les pilotes du bénéfice des billets gratuits au profit de leurs familles pendant l’été en cours.

La décision est venue en raison de la forte pression dans les réservations de l’entreprise, en raison de l’afflux d’expatriés en Algérie, et de l’augmentation de la demande de billets, après une interruption de deux ans due au virus Corona.

Selon des sources, les pilotes ont exprimé leur colère contre la direction de l’entreprise pour avoir pris la décision sans les consulter, lors de l’assemblée générale qui s’est tenue hier lundi.

Air Algérie a fourni deux types de billets gratuits à tous ses travailleurs affiliés, le premier par pré-réservation, et le second pour les pilotes, mais c’est lié à la présence de places vacantes sur le vol et sans réservation préalable.

Le 18 juin, le ministère des Transports a nommé le nouveau directeur général d’Air Algérie, Yassine Ben Slimane, pour succéder à Amine Debaghin, qui dirigeait la compagnie en son nom.

Benslimane a occupé plusieurs postes importants au cours de sa carrière, notamment celui de directeur commercial de la compagnie aérienne algérienne depuis 2012, et responsable du développement des activités commerciales à l’aéroport.

Il est également responsable du développement et du suivi de la stratégie commerciale à l’aéroport, en charge de l’élaboration des politiques tarifaires, en plus d’être responsable du développement des activités sociales aux arrêts et de la publicité au niveau de l’aéroport.

Le ministre des Transports, Abdullah Manji, a insisté sur la nécessité de revoir l’organisation interne de la Société nationale dans le cadre du plan routier alloué à la société afin d’éliminer certaines dépenses inutiles, ou d’améliorer les services rendus aux clients.

Le ministre des Transports a révélé que le nouveau plan routier de l’entreprise comprend plusieurs priorités, dont « régler certains problèmes internes, notamment en ce qui concerne l’aspect financier en repensant la structure de l’organisation interne de l’entreprise ».

Article précédentUn physicien espagnol appelle à l’invasion de l’Algérie
Article suivantFinance: 2876 milliards d’argent échangé par les algériens en un clic