Algérie : Pour ces raisons, l’accord Gara Djebilet entre l’Algérie et le Maroc « est tombé ».

0
Accord Mine de Gara Djebilet Algerie Maroc
Advertisement

Algerie Maroc: Un ancien ambassadeur d’Algérie a estimé que l’accord signé par l’Algérie avec le Maroc pour l’exploitation de la mine de fer de Gara Djebilet à Tindouf en 1972, était tombé à l’eau pour des raisons juridiques et politiques.

Cela faisait suite aux allégations diffusées par les médias marocains sur la « violation » de l’accord signé avec Rabat par la partie algérienne, après avoir annoncé l’avancée de la relance du projet prometteur.

l’ambassadeur algérien a expliqué : « Cet accord a été signé le 15 juin 1972 à Rabat, et il est joint à l’accord sur la démarcation des frontières entre les deux pays. L’Algérie l’a ratifié le 17 mai 1972.

Avant d’ajouter : « Il a fallu 20 années entières avant que le Maroc ne publie sa ratification de l’accord le 22 juin 1992. »

La source a poursuivi : « Contrairement à l’Algérie, le Maroc n’a pas remis sa ratification de la Convention au Secrétariat des Nations Unies, ce qui soulève de nombreuses questions sur la crédibilité des pactes signés par ce pays.

« Le Maroc a également décidé de rompre unilatéralement ses relations avec l’Algérie en 1976, alors que la signature de l’accord de 1972 visait à jeter les bases d’une paix durable entre les deux pays », rappelle l’ancien ambassadeur.

A l’issue de son allocution, l’ancien ambassadeur d’Algérie a affirmé que le paragraphe 4 du préambule de l’accord signé avec le Maroc stipule clairement que « l’Algérie est propriétaire de cette mine située sur son territoire, qui est sous sa pleine souveraineté ».

Article précédentUn responsable tunisien révèle le nombre de touristes algériens entrés dans son pays
Article suivantLe ministère de l’Éducation annonce de nouvelles mesures pour réduire le cartable scolaire