Hafid Derradji Dévoile un Scandale Financier à la FAF, Secouant le Football Algérien

0
Hafid Derradji Dévoile un Scandale Financier à la FAF, Secouant le Football Algérien

Algerie Foot – Le monde du football algérien est secoué par des révélations choquantes concernant la gestion passée de la Fédération Algérienne de Football (FAF) sous la présidence de Kheïreddine Zetchi.

Hafid Derradji, journaliste de la chaîne qatarie « beIN SPORTS », a exposé une série de problèmes financiers graves qui ont conduit la FAF à une véritable crise. Cette enquête fait suite aux préoccupations financières soulevées par le président actuel de la FAF, Walid Sadi, et suscite l’indignation parmi les fans de football en Algérie.

Audit de la FAF par les autorités financières algériennes

Selon les informations rapportées par Hafid Derradji dans un article publié sur le site « Algerie Now », l’Inspection générale du ministère des Finances et l’Inspection de la Présidence de la République ont lancé une enquête approfondie sur la gestion de la FAF pendant la présidence de Kheïreddine Zetchi. Cette enquête a été déclenchée par les préoccupations financières soulevées par le président actuel de la FAF.

Les enquêteurs ont découvert de sérieuses lacunes financières, des transactions douteuses vers l’étranger, des dépenses injustifiées sur le territoire national, ainsi que des transactions non enregistrées dans le registre des opérations de la FAF. Ces révélations ont soulevé des doutes sérieux quant à la manière dont les finances de la FAF ont été gérées ces dernières années.

Disparition du registre des transactions sous Zetchi

Hafid Derradji a souligné qu’un élément clé de cette enquête était la disparition du registre des transactions de la FAF pour la période de présidence de Kheïreddine Zetchi.

Cette disparition a semé la confusion et a contribué à une situation financière chaotique pour la fédération. La FAF, autrefois considérée comme l’une des fédérations les plus riches d’Afrique, a vu sa réputation ébranlée à mesure qu’elle accumulait des dettes envers diverses parties prenantes.

Menaces de poursuites judiciaires

Selon les informations de Derradji, l’Inspection financière de la Présidence de la République et le ministère des Finances ont sérieusement envisagé de porter le dossier de la FAF devant la justice. Ils ont accordé un délai à l’ancien secrétaire général de la FAF pour restituer le registre des transactions de la période de 2017 à 2020.

Cette décision a été prise en réponse aux violations présumées des décisions du bureau fédéral et des lois sur les contrats et les transactions financières pendant le mandat de Kheïreddine Zetchi.

Transferts financiers douteux et gestion des ressources

Hafid Derradji a révélé des détails troublants concernant la gestion des ressources de la FAF sous la présidence de Zetchi. Parmi les révélations les plus choquantes, il a été découvert que Zetchi avait transféré un million d’euros sur le compte de l’ancien entraîneur espagnol Lucas Alcaraz, sans l’accord des membres du bureau fédéral.

De plus, d’autres transferts financiers injustifiés vers l’étranger ont été découverts, ainsi que la disparition de ressources financières qui auraient dû être collectées en vertu de contrats avec des partenaires nationaux et étrangers.

Chute spectaculaire des finances de la FAF

L’article de Derradji a également mis en lumière l’effondrement spectaculaire des finances de la FAF. En 2017, le trésor de la FAF était florissant, avec 750 milliards de centimes et 2 millions de dollars d’équipement sportif Adidas.

Cependant, sept ans plus tard, les enquêteurs ont découvert que le solde bancaire de la FAF était tombé à seulement 15 milliards de centimes, avec des dettes dépassant les 200 milliards envers les parties prenantes qui réclament maintenant leurs droits financiers.

Des installations en détérioration et des dépenses en augmentation

En outre, Derradji a signalé que les installations sportives de la FAF ne répondaient plus aux besoins des équipes nationales jusqu’à la fin de l’année. Les dépenses ont connu une augmentation significative en raison de l’augmentation des salaires des entraîneurs, du personnel technique et administratif, ainsi que de leur nombre à Dely Ibrahim et au Centre de préparation des équipes nationales de Sidi Moussa. Malheureusement, malgré les rénovations coûteuses, l’état de ces installations s’est détérioré.

Ces révélations choquantes remettent en question la gestion passée de la Fédération Algérienne de Football et soulèvent des inquiétudes quant à la transparence et à la responsabilité dans le monde du football en Algérie. Les autorités financières continueront leur enquête pour faire toute la lumière sur ces allégations et veiller à ce que les responsables soient tenus pour responsables de leurs actes. Les supporters du football en Algérie espèrent que cette enquête contribuera à ramener la stabilité financière et la crédibilité au sein de la FAF.

Article précédentSéisme Dévastateur en Afghanistan : Plus de 2000 Morts et des Milliers de Blessés
Article suivantLe Déluge d’Al-Aqsa : Un Bilan de 659 Israéliens Morts Reconnu par Israël