L’Algérie accélère l’achèvement du projet de liaison coaxiale à fibre optique transsaharienne

0
ministre des Postes et Télécommunications
Advertisement

Algerie: dimanche, à l’ouverture des travaux de la première session du Comité de Liaison pour la Liaison Coaxiale Transsaharienne à Fibre Optique, l’Algérie a annoncé l’achèvement des travaux avec la réalisation de 2.548 km de fibres optiques.

La liaison par fibre optique permettra de relier la capitale et ain guezzam à la frontière algéro-nigériane, et le prolongement d’un embranchement supplémentaire vers la wilaya de Tindouf, qui permettra de relier les frontières algéro-mauritaniennes.

Le ministre des Postes et Télécommunications, Karim Bibi Triki, a déclaré lors de sa supervision de l’inauguration que connecter les zones qu’il traverse à Internet, en particulier les zones isolées, permettra de réduire les déséquilibres de développement dans la région, et d’atteindre une grande rentabilité économique qui permet l’émergence de une économie numérique au niveau des pays concernés, le développement des échanges électroniques et la mise en place des bases de l’e-gouvernement .

Le ministre des Postes et Télécommunications, Karim Bibi Triki, a présidé cette session à laquelle ont participé les ministres en charge des Technologies de l’Information et de la Communication du Tchad, de la Mauritanie, du Niger, du Nigeria et du Mali.

L’objectif de cette session est de coordonner et de concerter entre les pays membres afin d’accélérer la mise en œuvre de ce « méga projet » lancé dans le cadre du Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique (NEPAD) de l’Union Africaine .

Le projet de ligne coaxiale transsaharienne à fibre optique, qui a vu l’inauguration de son comité en 2017 en Algérie dans le cadre du NEPAD, vise à relier par voie terrestre les agglomérations situées sur son axe avec les autres régions du pays et l’étranger.

La première session de ce comité se tiendra en marge de la sixième session du symposium de la Conférence de plénipotentiaires de l’Union africaine des télécommunications

Article précédentSahara Occidental: Amar Belani accuse le Maroc de saboter les efforts de de Mistura
Article suivantL’Algérie est dans son agenda… Emmanuel Macron se lance dans une tournée africaine et flirte avec les peuples du continent