Lancement d’un projet de renforcement de la compétitivité de l’industrie agroalimentaire algérienne à l’exportation

0
Un projet pour renforcer la compétitivité à l'exportation de l'industrie agroalimentaire algérienne

Le Centre du Commerce International, en partenariat avec les Ministères du Commerce et de la Promotion des Exportations et de l’Industrie, a lancé un projet novateur en Algérie pour renforcer la compétitivité à l’exportation de l’industrie agroalimentaire.

Ce projet vise à aider les entreprises algériennes à améliorer leur compétitivité internationale et à diversifier leur base d’exportation.

Les formations proposées aux entreprises sélectionnées porteront sur la gestion de la qualité et de l’emballage, la certification de conformité, la commercialisation à l’exportation et le respect des normes exigées par les clients. Ce projet offre également un accompagnement pour se connecter à de nouveaux marchés en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient.

Les entreprises intéressées sont invitées à soumettre leur candidature avant le 2 mars en utilisant le lien fourni par le Ministère. Les candidats sélectionnés bénéficieront d’un appui technique pour améliorer leur compétitivité et augmenter leurs chances de réussite sur les marchés étrangers.

En Algérie, l’industrie agroalimentaire représente un secteur clé de l’économie et une source importante de revenus. Les exportations agroalimentaires sont une opportunité de croissance économique pour le pays. Cependant, pour être compétitif sur les marchés internationaux, les entreprises algériennes doivent se conformer aux normes de qualité et de sécurité alimentaire internationales.

Ce projet est une initiative importante pour l’Algérie, qui vise à soutenir le développement économique en aidant les entreprises à exporter leurs produits agroalimentaires à l’étranger. Grâce à cet appui technique et à l’accompagnement offert, les entreprises algériennes pourront améliorer leur compétitivité et leur visibilité sur les marchés internationaux.

Article précédentL’Algérie prévoit d’arrêter complètement l’importation de gazole d’ici 2023
Article suivantL’association « Grand Maghreb » saisit la Cour européenne pour l’annulation des accords d’Evian avec l’Algérie