Le ministre condamné dans l’affaire de la fille présumée de Bouteflika « Madame Maya » a perdu la mémoire

0
Madame Maya
Advertisement

Algerie: L’avocat du ministre accusé dans l’affaire de la fille présumée de Bouteflika, Madame Maya, a révélé qu’il avait complètement perdu la mémoire et qu’il ne se souvenait plus de rien.

L’avocat Salim Dirash Hajouti a ajouté que son client souffrait de la maladie de Parkinson, ce qui l’a amené à développer une maladie dégénérative qui s’est lentement aggravée et a atteint son cerveau, lui faisant perdre complètement la mémoire.

Hajouti a déclaré avoir soumis le dossier médical au Conseil judiciaire d’Alger, qui l’a transféré au ministère de la Justice, qui a accepté de le libérer, d’autant plus que le verdict prononcé contre lui dans l’affaire Nichnach Zoulikha « tant que Maya » est définitif.

Le même porte-parole a confirmé que son client n’est plus en mesure de rester dans sa prison ne serait-ce qu’une minute pour cause de maladie.

Les deux filles accusées, Abdelghani Zaalan et Mohamed El Ghazi, en tant qu’anciens gouverneurs d’Oran et de Chlef, respectivement, ainsi que l’ancien directeur général de la Sûreté nationale, Abdelghani Hamel et 10 autres accusés sont poursuivis dans l’affaire Nachnach.

Les actions imputées aux accusés concernent le blanchiment d’argent, l’abus d’influence, l’octroi de privilèges indus, le gaspillage de fonds publics et l’incitation d’un agent public à accorder des privilèges indus, en plus de la contrebande de devises fortes à l’étranger.

Article précédentVidéo| Khaled Wolfsberg fait ainsi ses adieux aux Algériens et laisse un testament
Article suivantFootball: Deschamps et Belmadi se disputent un talent algérien