Recherché depuis des mois, l’un des fils Ould Abbès a fini par être arrêté à l’aéroport international Simon Bolivar, dans la capitale du Venezuela. El Wafi Ould Abbès était sous le coup d’un mandat d’arrêt international émis par la justice algérienne.

El Wafi Ould Abbés avait été condamné à dix années de réclusion  par contumace en septembre dernier. Le procès était en lien avec une affaire de corruption datant de l’époque ou son père Djamel Ould Abbès était à la tête du ministère de la Solidarité nationale.

Un mandat d’arrêt international avait été émis à son encontre lors de ce procès et celui-ci lui a valu une arrestation à l’aéroport international Simon Bolivar de Caracas, a rapporté le média vénézuélien El Carabobeño.

Article précédentMédia. Un an après les promesses de Bouteflika, l’ouverture de l’audiovisuel au privé reste au point mort
Article suivantPilotes d’Air Algérie/ Des héros méprisés et contraints à l’exil