Des imams exerçant à Lakhdaria, wilaya de Bouira, ont été auditionnés par la police judiciaire. Ces imams sont interrogés dans le cadre d’une enquête sur le financement de plusieurs mosquées de la région par Kamel Chikhi. 

L’enquête mené par la police et la gendarmerie nationale vise à faire la lumière sur un éventuel blanchiment d’argent. L’objectif étant de déterminer la destination des masses d’argent offertes par Kamel Chikhi pour la rénovation de lieux de culte, rapporte le quotidien Liberté.

Advertisement

Les imams en question sont au nombre de 21. Ces derniers reconnaissent avoir touché trois milliards de centime de la part d’El Bouchi. Ces imams affirment cependant, ne pas connaître l’origine de cet argent.

Citant des sources judiciaires, Liberté explique que certains de ces imams ont reconnu avoir utilisé cette argent pour financer des projets autres et ceux avec le consentement du généreux donateur.