Le ministère de l’Intérieur a d’offert un contrat juteux à l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout. Son usine de Tiaret fournira plus de 1500 véhicules à toutes les ACP du pays.

Un accord a été conclu le 14 novembre dernier stipulant que toutes les communes se doteront d’un véhicule de la marque Hyundai, plus précisément des CRETA.

Advertisement

Certaines sources ont indiqué que le ministre de l’Intérieur Noreddine Bédoui avait instruit, par le biais du secrétaire général du ministère de l’Intérieur, les walis leur ordonnant d’aviser les P/APC d’entamer la procédure d’acquisition d’un véhicule pour chaque commune. Tahkout a réussi donc, à écouler d’un coup un total de 1541 véhicules.

Rappelant que le controversé homme d’affaires avait défrayé la chronique il y a deux ans. « Des usines de gonflage de pneus », ou « des usines tourne  visses », c’est comme ça qu’on a fini par baptiser toutes les unités de montage qui avaient commencé à pulluler sur le territoire national.

Les images montrant des véhicules quasi montés importés de l’étranger, auquel il ne manquait que les quatre roues à visser avaient fait le tour des réseaux sociaux.

Face à un scandale retentissant, le gouvernement avait dépêché une commission d’enquête mixte, pour s’assurer du respect du cahier des charges. Les résultats de cette enquête avaient confirmé que Tahkout Manufacturing Compagny (TMC) respectait ce fameux cahier des charges.  Un document tant décrié.

Soulignant, quand même, que nombre d’experts avaient mis à l’index un cahier des charges taillé sur mesure pour satisfaire aux besoins d’une activité d’importation dégluée.