Le loisir, l’évasion et les activités sportives demeurent un véritable luxe en Algérie. Une enquête réalisée par l’ONS prouve que les Algériens consacrent très peu de leur temps aux loisirs. S’amuser, en Algérie, ce n’est pas un droit garanti pour tout le monde.

L’enquête sur l’emploi du temps en Algérie  (ENET 2012) nous apprend ainsi que l’Algérien consacre uniquement 3h3mn de sa journée pour les loisirs  (jeux, media et sport).   Et là encore, il est très difficile de parler réellement de loisirs puisque l’Algérien, précisent les résultats de cette enquête, s’occupent davantage de ses activités sociales comme téléphoner, envoyer des e-mails, aller à une fête, assister aux funérailles, des activités pour lesquelles il consacre 2h6mn de son temps, plutôt que de se consacrer aux sorties et activités sportives. Au total, les Algériens ne consacrent que 11, 5 % de leur emploi de temps aux loisirs et jeux alors qu’ils passent plus de 43 % de leur temps à dormir et se reposer !

En revanche, les activités ménagères comme les travaux domestiques, les courses,  la cuisine prennent énormément de temps aux Algériens. D’ailleurs,  92,7% des femmes et 39,7% des hommes ont consacré une partie  de leur journée à ces activités. Les Algériens ne sont donc nullement un peuple épanoui par rapport aux peuples des pays développés. A titre de comparaison, en France,  les femmes  consacrent en moyenne 3h46 par jour aux loisirs et chaque jour, les hommes dédient 4h24 de leur emploi du temps aux loisirs aussi. La différence est de taille avec les Algériens. C’est ce qui pourrait les frustrations collectives dont est victime souvent notre société.

Notez cet article